Les actes du vivant pour le mort

Les actes du vivant pour le mort

Sheikh Hafidh Al-Hakamy – qu’Allah lui fasse miséricorde

أعمال الأحياء للأموات

للشيخ العلامة حافظ بن احمد الحكمي – رحمه الله

Ce cours de notre frère Abou Adam explique les actes que le vivant peut accomplir pour une personne défunte. En effet, des actions particulières peuvent être accomplies pour le mort : lesquels ? Écoutez et vous saurez…

Ces cours sont basés sur le livre intitulé « les repères de la Sounnah » du savant, Sheikh Hafidh Al-Hakamy (qu’Allah lui fasse miséricorde), question : « Le mort bénéficie-t-il des actes du vivant en sa faveur ? » et reposent également sur les conférences dispensées à l’Université de Médine par le cheikh et professeur de notre frère Abu Adam, Dr. Abderrahmane A-Chible – qu’Allah lui fasse miséricorde.

Voici un cours de notre frère Abu Adam, d’une grande importance, une réponse à la question suivante : Le mort bénéficie-t-il des actes du vivant en sa faveur ?

La tombe – Première étape de l’au-delà

La tombe – Première étape de l’au-delà

Sheikh Hafidh Al-Hakamy – qu’Allah lui fasse miséricorde

القبر : أول مراحل الآخرة

للشيخ العلامة حافظ بن احمد الحكمي – رحمه الله

Voici une série d’audio qui porte sur la Croyance au jour dernier. Cette série nous concerne tous, car elle explique une des étapes incontournables de la vie de l’homme : la tombe.

Ces cours sont basés sur le livre intitulé « les repères de la Sounnah » du savant, Sheikh Hafidh Al-Hakamy (qu’Allah lui fasse miséricorde), chapitre « La croyance au jour dernier » – question n° 107 : « la mort » et reposent également sur les conférences dispensées à l’Université de Médine par le cheikh et professeur de notre frère Abu Adam, Dr. Abderrahmane A-Chible – qu’Allah lui fasse miséricorde.

Cette série, qui est la quintessence des notes de cours de notre frère Abu Adam, regorge de bénéfices qui sont les fruits de la science prise directement des gens de science et nous rendons grâce à Allah pour cela.

La prière du Taraawih

La prière du Taraawih

Abdelmalik Abou Adam al-Firansi – qu’Allah le récompense
Licencié de la faculté du hadith de l’Université de Médine – Royaume d’Arabie Saoudite

صلاة التراويح

أبو آدم عبد المالك الفرنسي – حفظه الله

Voici un cours complet pour celui qui désire connaitre le maximum de questions juridiques et pratiques concernant la prière Taraawih. Son caractère légiféré vous est détaillé, sa description expliquée, ses différentes formes exposées, ses multitudes questions de jurisprudence développées, les divergences à son sujet mentionnées… bref à vous d’écouter et de profiter d`un cours utile traitant d’une des adorations pratiquées par les musulmans de l`est à l’ouest, du nord au sud de l’hémisphère, qu’Allah agrée nos adorations et nous les comptabilise le jour des comptes, inahou waliyouna wa mawlana wa bihi a-tawfiq fi a-dounia wa al-akhira.

Allah – Le Très Haut, dit : « Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants » [Sourate 10 – verset 57] Et aussi : « [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent! » [Sourate 38 – verset 29]

Le prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) consacra la prière avec ses compagnons pendant trois nuits puis s’absenta au cours de la quatrième nuit et dit [en guise d’explication : « Je crains qu’elle ne vous devienne obligatoire. » [Hadith Authentique rapporté par Al-Boukhari et Mouslim].

Voici une conférence du frère Abou Adam Abdelmalik Al-Firansi sur la prière du Taraawih, l’explication sur le nombre de rak’a de cette prière et plusieurs questions d’ordre juridique la concernant.

Points essentiels de jurisprudence à savoir en ce qui concerne Zakât-al-fitr

Points essentiels de jurisprudence à savoir en ce qui concerne Zakât-al-fitr

Abdelmalik Abou Adam al-Firansi – qu’Allah le récompense
Licencié de la faculté du hadith de l’Université de Médine – Royaume d’Arabie Saoudite

بعض أحكام زكاة الفطر

أبو آدم عبد المالك الفرنسي – حفظه الله

Ce cours montre les points suivants : le statut de cette Zakât, son intérêt, pour qui est-elle obligatoire, sa quantité, quand faut-il la verser, ceux qui peuvent en bénéficier, etc. Apprenez avant d’agir, telle est la devise du musulman qui souhaite l’agrément d’Allah !

Ibn ‘Omar (qu’Allah l’agrée) : « Le Messager d’Allah (Paix et bénédictions sur lui) a rendu obligatoire l’aumône de la rupture du jeûne en versant un saa’ de dattes ou un saa’ d’orge, à chaque esclave ou personne libre, mâle ou femelle, petit et grand parmi les musulmans. Puis il a ordonné qu’elle soit remise avant que les gens ne se rendent à la prière (de l’Aïd) » [Rapporté par Al Boukhari, Mouslim, At-Tirmidhi, Abou Daoud, Nassaï et Ibn Madja].

D’après Ibn-‘Abbâs (qu’Allah l’agrée) : « Le Messager d’Allah (Paix et bénédictions sur lui) a imposé l’aumône de rupture du jeûne « zakâtoul fitr » pour purifier le jeûneur de ses mauvaises paroles, et pour que ce soit une nourriture pour les pauvres. Celui qui la donne avant la prière, ce sera une aumône acceptée étant celle prescrite, et celui qui la donne après la prière, ce sera une aumône ordinaire » [Assez bon rapporté par Ibn-Mâjah et Abou-Dâoud].

D’après Ibn-‘Omar : « Le Messager d’Allah (Paix et bénédictions sur lui) a ordonné à la personne de verser la « zakât al-fitr » pour les petits, les grands, les libres et les esclaves qui sont à sa charge » [rapporté par Dâraqotni et Bayhaqi, cf. Al-Irwâ authentique de Sheikh Al-Albâni].

Abu Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée) rapporte : «  Nous nous en acquittions (de Zakat Al Fitr) à l’époque du Prophète (Paix et bénédictions sur lui) par un Sa’a de nourriture, ou un Sa’a de dattes, ou un Sa’a d’orge, ou un Sa’a de raisins secs.  » [Hadith Unanimement reconnu authentique].

Voici le cours du frère Abou Adam Abdelmalik Al-Firansi sur les points essentiels de jurisprudence à savoir en ce qui concerne Zakât-al-fitr..

Ramadan : une opportunité pour le changement et la réforme

Ramadan : une opportunité pour le changement et la réforme

Sheikh Sâleh Ibn Abdallah Ibn Houmeid – qu’Allah le récompense
Imam de la mosquée sacrée de La Mecque et président de l’assemblée consultative du Royaume d’Arabie Saoudite

رمضان فرصة للتغيير والإصلاح

للشيخ صالح بن عبد الله بن حميد – حفظه الله

Le Ramadan est un mois très particulier de l’année pour tous les musulmans. C’est un temps consacré à une réflexion intérieure, à la dévotion envers Allah, et à la maîtrise de soi.

Le Ramadan est aussi une école, qui nous apprend des choses importantes, par exemple à s’organiser, gérer notre temps, se maîtriser, se débarrasser des mauvaises habitudes, être plus généreux, plus intentionné, être plus pieux, à être quelqu’un de meilleur, à changer complètement, que ce soit moralement, spirituellement, ou autre? L’important c’est de changer pour être meilleur !

Voici la traduction d’une Khotba (sermon du vendredi) de Sheikh Sâleh Ibn Abdallah Ibn Houmeid (qu’Allah le préserve) par le frère Abou Adam Abdelmalik Al-Firansi (Arabe/français).