Le bon comportement envers la mère

Le bon comportement envers la mère

Écrit par Mâzine At-Touwîjry
Texte prononcé par Sheikh Abdel Moun’im, élève de Sheikh Sâlih Al-Fawzân, en tant que discours du Vendredi

بــــــــــر الأم

مازن التويجري

Il existe une personne qui ne cesse de se dévouer et de se sacrifier. Combien s’est-elle affligée pour que tu sois heureux ! Combien s’est-elle affamée pour que tu sois rassasié ! Combien de fois a-t-elle pleuré pour que tu ries ! Combien est-elle restée éveillée pour que tu dormes ! Combien a-t-elle supporté les difficultés pour que tu sois tranquille ! Cette personne est une personne faible qui donne sans rien demander en retour, qui se dévoue sans attendre de remerciements. As-tu entendu parler d’une personne qui t’aime plus que ses biens ? Plutôt qui t’aime plus que sa vie ? Plutôt plus que sa propre personne ? Cette personne n’est autre que ta mère.

Allah – Le Trés Haut, dit : « Et ton Seigneur a décrété:  » N’adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: « Fi! » et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. – et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis: « O mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit. » [Sourate Al Isra – verset n° 23/24]

D’après ‘Abû Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui),  » Un homme vint chez le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) et lui dit : « O Messager d’Allah ! Quel est celui qui mérite le plus que je lui tienne compagnie ? » – Il dit : « Ta mère. » – « Et qui encore ? » – Il dit : « Ta mère. » – Il dit : « Et qui encore ? » – Il dit : « Ta mère. » – Il dit : « Et qui encore ? » – Il dit : « Ton père. » [Al-Boukhârî et Mouslim]

Ibn ‘Abâss (qu’Allah soit satisfait de lui), a dit : « il n’est pas de musulman qui possède des parents musulmans et par qui il espère la récompense d’Allah par le bon comportement, sans qu’Allah lui ouvre deux portes (c’est-à-dire du paradis), et s’il lui reste un seul des deux parents, alors une porte lui sera ouverte. À l’inverse, s’il contrarie un de ses parents, Allah ne sera satisfait de lui que lorsque ce parent sera satisfait de lui. » – On lui répliqua : « Ceci même si ses parents sont injustes (envers lui) » – Il répondit : « Oui, même s’ils sont injustes. »

Ceci est la retranscription du sermon : « Le bon comportement envers la mère » – écrit par Mâzine At-Touwîjry et prononcé par le Sheikh Abdel Moun’im, élève de Sheikh Sâlih Al-Fawzân (qu’Allah le préserve), en tant que discours du Vendredi. (Qu’Allah les réceompnse)]

Ce cours met en relief le respect que le musulman doit avoir envers sa mère, lu et introduit par notre frère bien-aimé Abdelmalik qui nous invite à écouter une très belle conférence…

Les grands péchés et le repentir

Les grands péchés et le repentir

Sheikh Hafidh Al-Hakamy – qu’Allah lui fasse miséricorde

بيان الكبائر والتوبة

للشيخ العلامة حافظ بن احمد الحكمي – رحمه الله

Cet enregistrement est un des cours de notre frère bien-aimé Abou Adam. Il y explique le danger des grands péchés et l’importance de s’en repentir. Le repentir est une grande adoration. Allah aime le serviteur qui reconnaît ses fautes et qui en demande l’absolution. Lorsque le croyant se repent, celui-ci implore son Seigneur, s’humilie devant Lui et reconnaît Sa grandeur et Sa puissance et reconnaît surtout en Lui un Dieu Clément, Pardonnant et Miséricordieux. Cependant, l’acceptation du repentir a des conditions que ce cours qui fait partie de la série « Les repères de la Sunnah » expose. Sache mon frère et ma sœur que la porte du repentir est toujours ouverte !

Cours concernant les grands péchés, l’importance du repentir – des explications données par notre frère Abou Adam Abdelmalik Al-Firansi.

Méditation de la parole d’Allah : (…et ses épouses sont leurs mères)

Méditation de la parole d’Allah : (…et ses épouses sont leurs mères)

Sheikh Abderrazaq Al-Abbad – qu’Allah le récompense
Professeur à l’Université de Médine & à la Mosquée du Prophète

تأملات في قوله تعالى: وَأَزْوَٰجُهُۥٓ أُمَّهَٰتُهُمْ

الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر – حفظه الله

Voici une nouvelle série qui a pour but de montrer les mérites des épouses du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), les mères des croyants. Dans cette série vous allez retrouver comme points essentiels, le réel sens de la qualification : « mères des croyants », les différentes questions relatives à cette appellation, une biographie concise des femmes du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), les mères des croyants (leurs noms, l’ordre chronologique de leur mariage respectif avec le Prophète, les vertus majeures pour chacune d’elles, etc.), en quoi se résume notre devoir envers les mères des croyants et une mise en garde contre ceux qui ont adopté une position irrespectueuse envers les mères des croyants.

(Pdf / lien vers le site) تحميل الكتاب : تأملات في قوله تعالى: وَأَزْوَٰجُهُۥٓ أُمَّهَٰتُهُمْ

Cette série est d’autant plus importante qu’elle a trait à la Croyance en notre Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui). Nous invitons donc tout musulman sincère à s’empresser d’écouter ce que renferme cette belle recherche basée sur l’écrit concis du Sheikh Abderrazaq Al-Abbad (professeur à l’université islamique de Médine) intitulé : « Méditation de la parole d’Allah – Le Très Haut : « …et ses épouses sont leurs mères. »  » [Sourate Al-Ahzab – v 06 ]

L’épreuve de l’Imam Ahmed

L’épreuve de l’Imam Ahmed :

Abdelmalik Abou Adam al-Firansi – qu’Allah le récompense
Licencié de la faculté du hadith de l’Université de Médine

محنة الإمام أحمد بن حنبل – رحمه الله

للشيخ الإسلام ابن تيمية – رحمه الله

L’imam des gens de la Sunnah et du Consensus, grand savant dans tous les domaines de la religion et source de l’école de jurisprudence le Hambalisme. Il naquit durant le mois de rabi’ Ath-Thâni 164H (780-241/855) à Baghdad , quelques mois après que son père, se fut établi à Bagdad.

L’imam Ahmad suivait le madhab des Salaf Salih, défendait la voie des Gens de la Sounnah et du Consensus [Ahl As-Sounnah oua Al Jam’a] et mena de front divers combats face à ceux qui ont innové en prétendant que le Qur’an est une création d’Allah, ce qui lui valut d’ailleurs enfermement et persécutions…Qu’Allah lui fasse miséricorde ».

D’après Hudhayfa Ibn Al-Yamân (qu’Allah soit satisfait de lui), a dit : « Nous étions assis auprès de ‘Omar lorsqu’il dit : « Qui d’entre vous connaît la parole du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), en ce qui concerne l’épreuve, il (Hudhayfa) dit : L’épreuve de l`homme dans sa famille, dans ses biens, ses enfants et son voisin, elle l’expie : La prière, l’aumône, ordonner le bien et réprimander le mal ». – Il (‘Omar) dit : « ce n’est pas cela que je te demande, mais sur celle qui s’agite comme la vague de la mer », – il dit : « elle n’est d’aucun mal pour toi, Ô Commandeur des croyants, il y a entre toi et elle une porte fermée » – ‘Omar dit alors : « cette porte va s’ouvrir ou être brisée ? » – Il dit : « elle sera brisée » – Omar dit alors : « Donc elle ne se refermera jamais !  » – Je lui dit : « évidemment ». Nous dire à Hudhayfa : « Est-ce que ‘Omar connaissait cette porte ?  » – Il dit : « oui ». Masrouq lui demanda qu’elle est cette porte ? – Il (Hudhayfa ) dit :  » ‘Omar. » [Rapporté par Boukhari dans son authentique (Hadith 6567)]

D’après Hudhayfa Ibn Al-Yamân (qu’Allah soit satisfait de lui), a dit : « Un jour que nous étions chez ‘Omar (qu’Allah soit satisfait de lui), il nous demanda: « Lequel parmi vous a entendu l’Envoyé d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) parler des épreuves? ». Quelques-uns répondirent: « Nous l’avons entendu ». – « Il se peut, répliqua-t-il, que vous voulez dire l’épreuve de l’homme dans sa famille et son voisin ». – Ils répliquèrent par l’affirmatif. « Les péchés issus de ce type d’épreuves peuvent être expiées par la prière, le jeûne et l’aumône. Mais qui d’entre vous a entendu le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) parler des épreuves (nombreuses et répandues) qui s’agitent telles les ondes de la mer? ». Hudhayfa poursuivit: Les hommes gardèrent le silence, tandis que je lui répondis: « Moi (l’ai entendu) ». – « Toi?; dit ‘Omar, qu’Allah garde ton père! ». Hudhayfa dit alors : « J’ai entendu l’Envoyé d’Allah (paix et bénédictions d’Allah sur lui) dire : « Les épreuves troublantes seront exposées aux cœurs (des Croyants) et les biens marqueront comme les traces que laissent les joncs de la natte sur le flanc du dormeur. Tout cœur qui en sera passionnément épris, sera marqué d’un point noir, et tout cœur qui les repoussera, sera marqué d’un point blanc. De sorte qu’à ces épreuves, deux cœurs feront face: le premier au point blanc sera comparable au rocher (inébranlable et lisse); aucune épreuve ne le nuira donc jamais aussi longtemps que dureront les cieux et la terre, tandis que l’autre au point noir deviendra presque grisâtre et sera comparable à une gargoulette renversée, incapable de distinguer le convenable du blâmable tant que ni l’un ni l’autre ne correspond à ses propres désirs ». » [Rapporté par Mouslim dans son authentique]

Ce cours est tiré du livre d’enseignement de l’université islamique de Médine (quatrième niveau / matière « la lecture ») et une conférence du le frère Abd Almalik Abou Adam al-fransi, donnée le 19/02/1427H.

La résurrection

La résurrection

Sheikh Hafidh Al-Hakamy – qu’Allah lui fasse miséricorde

سلسلة في البعث واليوم اللآخر

للشيخ العلامة حافظ بن احمد الحكمي – رحمه الله

Ce cours de notre frère Abou Adam Al-Fransi qui s’appuie sur le livre intitulé « les repères de la Sounnah » du savant, Sheikh Hafidh Al-Hakamy (qu’Allah lui fasse miséricorde), chapitre « La croyance concernant la résurrection à partir de la tombe » – question n° 109 : « après la mort  » et reposent également sur les conférences dispensées à l’Université de Médine par le cheikh et professeur de notre frère Abu Adam, Dr. Abderrahmane A-Chible – qu’Allah lui fasse miséricorde.

Un cours qui doit être compris pour parfaire notre foi, qu’Allah récompense ceux qui le propageront.

Allah – Le Très Haut – dit : « Ceux qui ne croient pas disent: « L’Heure ne nous viendra pas ». Dis: « Par mon Seigneur! Très certainement, elle vous viendra. » [Sourate Saba – verset 03]

Et aussi : « Et ils s’informent auprès de toi: « Est-ce vrai? » – Dis: « Oui! Par mon Seigneur! C’est bien vrai. Et vous ne pouvez vous soustraire à la puissance d’Allah ». [Sourate Yunuss – verset 53]

Et encore : « Ceux qui ont mécru prétendent qu’ils ne seront point ressuscités. Dis: « Mais si! Par mon Seigneur! Vous serez très certainement ressuscités; puis vous serez certes informés de ce que vous faisiez. Et cela est facile pour Allah ». [Sourate At-Taghaboun – verset 07]

Après avoir abordé le sujet de la tombe, voici un cours de notre frère Abou Adam, qui traite de la Croyance concernant la résurrection et ses étapes, ceci à partir de la tombe : qui a-t-il après la mort ?